Oct/Nov 2018


Nos visiteurs

Ecoles

Les écoles se sont succédées pour la visite du musée, puis en novembre à l'occasion du centenaire.

Le 10 octobre, CE Michelet.
Le 12 octobre, CE + CP Michelet.
Le 5 novembre, pour l'expo, CM Zola, Fillol et Michelet.
Le 7 novembre, pour l'expo, CE Fillol.


Autres

Pour l'exposition du centenaire de l'armistice - jusqu'au 24 novembre - beaucoup visiteurs sont venus (et viennent) rendre hommage aux hommes qui ont luttés pour la France et contempler les objets de leur environnement sur le front.

Parmi les nombreux documents affichés se trouvent des panneaux racontant l'histoire des poilus d'Auterive et des proches alentours. On peut même y lire quelques lettres et cartes écritent depuis le front.

Duchein  Fontes  Francazal

Lafitte  Langlade  Lavigne

Prat  Rossignol



Objets exposés

*** Les bénévoles du musée remercient tous ceux qui ont participé en prêtant des objets pour l'exposition. ***


Forge de campagne

Forge

Cette forge de campagne, de la Grande Guerre, servait à referrer les chevaux vu l'utilisation intensive de ceux-ci.


Fusils

Parmi d'autres armes, quelques fusils sont exposés: un fusil de type Napoléon, un fusil Gras et un Mauser, tous trois équipés de leur baïonnette.

Fusils


Mitrailleuse Maxim MG 08

Cette mitrailleuse allemande refroidie par eau, trophée de guerre, a été offert à la mairie en 1923. Elle est restée exposée pendant des années dans la salle du conseil municipal.
La même, sans poignées et refroidie par air (manchon ajouré) fut montée également sur avion.

Mitrailleuse


Maquette d'avion: le MS3

"Au début de la Première Guerre mondiale, de nombreux avionneurs se heurtèrent à une problématique qui semblait insoluble : comment tirer au travers de l’hélice. La solution vint à la fois d’un aviateur de renom, Roland Garros, et d’un ingénieur de génie, Raymond Saulnier. Tous deux mirent au point l’extraordinaire système permettant le tir synchronisé au travers du pas de l’hélice, système qu’ils montèrent sur un avion qui allait vite devenir, pendant les premiers mois de 1915, le cauchemar des pilotes allemands : le Morane-Saulnier Type-L.

Cet appareil était un monoplan parasol, monomoteur, monoplace, de chasse. Propulsé par un des tous nouveaux moteurs en étoile de la société Gnome & Rhône, l’avion se distinguait surtout des autres chasseurs par son armement. En effet, il embarquait une mitrailleuse Hotchkiss d’un calibre de 7.9mm tirant par synchronisation au travers du pas de l’hélice. Cette dernière dû d’ailleurs été redessinée, pour être mieux profilée et renforcée par des déflecteurs d’aciers."

Morane-Saulnier

L'extrait de texte concernant le MS3 provient du site: https://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/morane-saulnier-type-l/ où se trouvent d'autres informations ainsi que des photos et des vidéos.